sarrians
110114_183339.vacances mer Toussaint 2010 001.jpg
Aperçu historique

 


La colline de Sarrians était à l'origine entourée de marais alimentés  par les cours
d'eau aujourd'hui canalisés et qui coulaient à ses pieds.
L'occupation humaine sur le territoire remonte à la préhistoire.   L'hypogée des
Boileaux, découvert en 1984, ( période chalcolithique),  est un  gisement  remarquable  
pour la connaissance du  néolithique  provençal.
La découverte au fil des temps de vestiges, monnaies, atteste de la présence gallo- romaine dans notre pays, la dernière en date, est une stéle du culte de Mythra  sur l'emplacement d'une ancienne ferme gallo-romaine.
Le mamelon de Pied Card fut autrefois le lieu d'un village, Podium Aycardi, le  premier sur le territoire de   Sarrians.  Progressivement, les habitants quittèrent ce premier site ,
probablement pour des raisons de sécurité et rejoignirent les moines sur l'emplacement
actuel.
Il ne reste plus aujourd'hui que la base d'un donjon. La tour et les matériaux du village
servirent de barrières contre les inondations de l'Ouvéze.
  Le fondateur de Sarrians est Guillaume 1er, Comte puis Marquis de  Provence, surnommé le libérateur, vainqueur des sarrasins.Il fit don à son parent Mayeul, Abbé de Cluny, de sa propriété dans le but d'y faire ériger une église ou il reposerait à sa mort. Il  fut  inhumé dans le Prieuré en 993.
L'église remarquable par la pureté de son choeur de style roman primitif, fut créée à cette époque et  consacrée le 26 mai 1037. Elle fut modifiée à plusieurs reprises et agrandie au 17 ème siècle.
Les moines de Sarrians assainirent le pays  et la région  et    construisirent le réseau  d'eau caractéristique.
Sarrians, village du Marquisat de Provence, devint territoire du Comtat Venaissin par le
traité de Meaux en 1229 et pour plus de 500 ans.
Pour se protéger des bandes de brigands qui sévissaient  dans le pays, le village se fortifia au 14 siècle. La construction complète des remparts dura cent ans. Il ne reste de ceux-ci qu'une tour et l'arrière des mur rue Basse.
Le titre de ville fut décerné à Sarrians le 26 février 1683.  En 1791, la bataille de Sarrians opposant les républicains  avignonnais aux comtadins légitimistes, vit la défaite de ceux-ci, la commune prenant  trés provisoirement le nom de  Marat, moins d'un an en 1795.
Il reste de nombreux témoignages de ce passé. Outre la tour, les vestiges des remparts et l'église mentionnés auparavant, il ne faut pas oublier l'emplacement de la ferme St  Privat lieu historique de nombreux conciles au XI ème siècle, le château de la Brunelly du XVème, le Mylord fin XVII ème et sa chapelle N.D de Pibou San, le château de Tourreau du XVIII ème et sa chapelle N.D de grâce du XVIIème, la chapelle St Joseph et des trois rois, XVIIème.
 
 
 
LOGO LA ROUE D'OR 003.jpg
Les Remparts début 19 ème Siècle
110518_162048.jean photos diverses 040.jpg
110518_162229.jean photos diverses 003.jpg
110518_162837.jean photos diverses 047.jpg
110518_163217.jean photos diverses 045.jpg
110518_163754.jean photos diverses 070.jpg
110518_164106.jean photos diverses 056.jpg
110521_161011.jean photos diverses 057.jpg
img059.jpg
SARRIANS
La tour de Gache, en 1958,
peu avant sa destruction.
La tour de Gache
img061.jpg
Tour des remparts
du 14 ème siècle
Chapelle Saint Joseph
et des trois rois.
LOGO-SARRIANS-AVEC-NOM-DE-VILLE.jpg
ce site a été créé sur www.quomodo.com